Accueil du site > 14- Actualité > Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012

Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012

vendredi 9 novembre 2012, par André BARRE

DIMANCHE 28 OCTOBRE 2012 Participation de l’ARECABE à la Journée citoyenne de la Chapelle-Hugon.

Le canal de Berry met en jeu tout un paysage par l’image qu’il donne en attirant à lui les promeneurs, randonneurs et autres cyclistes, en un mot ceux qui parcourent ses chemins de halage. Le tracé même du canal a besoin d’entretien, les broussailles prolifèrent vite.

C’est donc le dimanche 28 octobre que la municipalité dirigée par M Jean-Yves Giot (par ailleurs président du SIRCABVA *) a invité les bénévoles de l’ARECABE à venir pour la quatrième année consécutive à partager dans l’action la journée citoyenne. Le but était de débroussailler un bief du canal de Berry, Une vingtaine de bénévoles dont 11 membres de l’ARECABE qui, armés de bonne volonté, de débroussailleuses, de tronçonneuses, de râteaux, de fourches, entreprirent dans la joie et la bonne humeur de redonner (après le café de Mireille et de la Mairie) à ce bief un linéaire apte à recevoir de l’eau, sur ce territoire le potentiel touristique ne manque pas d’arguments. Les travaux terminés, direction la salle des fêtes de la commune, Jean-Yves Giot nous invite à prendre le verre de l’amitié, ensuite ce moment convivial se prolongea autour d’un copieux buffet campagnard. Monsieur le maire remercie tous les bénévoles, cette action ne demande qu’à se poursuivre à la Chapelle-Hugon et dans d’autres communes riveraines du canal.

*SIRCABVA Syndicat Intercommunal pour la Réhabilitation du Canal de Berry en Val d’Aubois.

André BARRE

Portfolio

6 Messages de forum

  • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 9 novembre 2012 à 22:05 , par Mireille

    Oeuvrons avec courage, détermination, joie et bonne humeur, soyons actifs, mobilisons nous nombreux afin de poursuivre ces actions de nettoyage, débrouissaillage, entretien....
    Une matinée de bénévolat ne représente rien, simplement quelques gouttes d’eau dans ce combat mené pour la réouverture du Canal de Berry.
    Gardons en mémoire que des hommes ont perdu leur vie pour ouvrir cette voie d’eau naviguable qui, hier servait au transport de marchandises et aujourd’hui peut devenir un des facteurs déterminant dans le développement du tourisme vert pour les communes traversées .
    Beaucoup de travail a déjà été accompli mais il reste encore beaucoup à faire.
    Restons mobilisés .

    • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 13 novembre 2012 à 10:52 , par André BARRE

      Bien vu pour votre analyse de la situation, notre canal de Berry demande beaucoup de bonne volonté et de l’action.
      Que ce soit à la Chapelle-Hugon, à la Tranchasse et nous devons être très attentif également quand à l’état au pont-canal de Vaux (03).
      Lors des 2 jours de navigation gratuit à Audes (03) de nombreuses personnes s’étonnent de l’état d’abandon et de non entretien de certains biefs.
      Nous allons en débattre samedi 17 novembre, lors du conseil d’administration de l’ARECABE à Vallon-en-Sully.
      Rejoignez nous un patrimoine vivant ne peut se contenter de souvenirs.

      • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 20 janvier 2013 à 20:03 , par Annie Dubois

        Une journée citoyenne c’est bien mais c’est peu. Le résultat est spectaculaire mais il ne concerne qu’un petit "morceau" de canal qui sera à nouveau envahi par la végétation l’année prochaine. Pourquoi ne pas envisager une action plus longue - sur plusieurs week-ends ou semaines ? Vous allez me dire que l’on va peiner à trouver des volontaires pour des périodes aussi longues....
        J’ai le souvenir de chantiers archéologiques ouverts pendant 2 mois en été où l’on pouvait aller travailler bénévolement en tant qu’étudiant. À la fin de l’été c’est tout un château qui avait été dégagé ou retapé.
        Au cours des quarante dernières années, beaucoup de Français sont allés très loin pour admirer des ruines ô combien célèbres ( Grèce, Égypte, Thaïlande...) et pendant ce temps-là de petits chefs-d’œuvre de l’architecture et de l’ingéniosité française - certes d’une autre époque - étaient laissés à l’abandon par manque de rentabilité. On ne peut pas jeter au rebut un édifice comme le pont-canal de la Tranchasse comme on le ferait d’un vieil aspirateur qui n’est plus assez efficace.
        Il ne faut pas oublier que ce canal et tous ses ouvrages d’art ont permis d’apporter toute une vie économique et industrielle aux régions traversées.
        Il ne faut pas oublier, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de tous les gens qui y ont travaillé et parfois laissé leur vie.

        • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 20 janvier 2013 à 22:19 , par André Barre

          Je te suis dans ton analyse Annie, c’est un vrais sujet à débattre et bien étudier. Bravo

        • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 27 janvier 2013 à 10:37 , par isabelle vigand-bartet

          Bonjour Annie,
          Vous avez tout à fait raison à ce sujet...et la végétation a vite fait de reprendre possession du moindre espace" libéré"Il faudrait arriver à trouver des jeunes étudiants volontaires (ou moins jeunes) pour ces chantiers ,comme il est fait à Hérisson ,par exemple,avec les travaux de restauration sur le château pendant l’été.On voit aussi des villageois faire de même pour restaurer leur patrimoine,à des émissions comme "des racines et des ailes"Une campagne d’information ?trouver les bons contacts ?Appel aux volontaires...

          • Journée citoyenne à la Chapelle Hugon 2012 Le 31 janvier 2013 à 08:28 , par André Barre

            Bonjour Isabelle,

            Effectivement il y a des actions bien plus importantes que doit mener l’ARECABE, dans l’esprit de cette belle et motivante journée de mai 2011 où les 62 volontaires ont nettoyé la cuvette du pont-canal de le Tranchasse, demande une fois la cuvette du canal de Berry nettoyée, un entretien car sans eau dans un premier temps, cela nécessite dans le courant de l’année d’être fauché.
            J’indiquais dans mon rapport moral lors de l’AG de l’ARECABE vendredi 25 janvier qu’une opération de nettoyage mériterait d’être engagée à Épineuil-le-Fleuriel en amont de l’écluse double de la Queugne, afin de rejoindre les Auberts.
            Nous allons venir naviguer à Épineuil les 13 et 14 avril et le 25 mai 2013, dans notre volonté d’un espace partagé la reconquête sur les broussailles doit se faire, sur ce linéaire.