Accueil du site > 4- La vie de l’ARECABE > Les actions de l’ARECABE > Fête du canal à Sancoins

Fête du canal à Sancoins

dimanche 26 juillet 2015, par ARLETTE, Mireille CHARBY

Aujourd’hui, les berges du canal sont animées, vivantes, les chineurs s’activent à la recherche de l’objet rare, la pièce qui manque à leur collection. Le soleil réchauffe les cœurs mais aussi la nature. Ses rayons se mirent sur les eaux du bassin du canal de Berry récemment faucardé et pourtant le tableau est inachevé ! Plus aucun bateau ne navigue sur ces eaux calmes et apaisantes ! Dommage ! l Je note avec plaisir que les berges du canal de Berry à Sancoins sont très connues par les nombreux touristes en camping qui se sont installés pour une nuit ou quelques jours.

Participer à la fête du canal à Sancoins le 12 Juillet ne figurait pas au calendrier 2015 ! Une simple rencontre avec le maire de Sancoins le 9 Juin, un contact téléphonique avec le président du comité des fêtes et nous sommes attendus avec nos livres, nos plaquettes, notre expo photos et bien sûr nos arguments pour mettre en valeur le canal de Berry sans oublier notre bonne humeur !!! D’un commun accord entre les membres du bureau, l’ARECABE sera présente à cette manifestation.

Ce début de matinée est ensoleillé et frais mais l’équipe du comité des fêtes est déjà très active. Il est 7 h 00 mais de nombreux brocanteurs et stands divers ont déjà pris place sur les berges du canal ou dans le champ à proximité. Le président du comité des fêtes ainsi que la municipalité ont mis à notre disposition, barnum, table et grilles pour notre expo, que demander de plus ! Sinon mettre en valeur le travail de l’ARECABE, montrer au public certains points positifs ou négatifs le long du canal du Berry dans le PLVA (pays Loire Val d’Aubois) mais aussi sur tout le linéaire.

Aujourd’hui, les berges du canal sont animées, vivantes, les chineurs s’activent à la recherche de l’objet rare, la pièce qui manque à leur collection. Le soleil réchauffe les cœurs mais aussi la nature. Ses rayons se mirent sur les eaux du bassin du canal de Berry récemment faucardé et pourtant le tableau est inachevé ! Plus aucun bateau ne navigue sur ces eaux calmes et apaisantes ! Dommage ! l Je note avec plaisir que les berges du canal de Berry à Sancoins sont très connues par les nombreux touristes en camping qui se sont installés pour une nuit ou quelques jours.

Les habitants de Sancoins, Neuilly en Dun, la Guerche, Givardon, Charenton, Saint Amand …. les camping-caristes qu’ils soient français ou étrangers sont très intéressés par ce petit canal aux abords fort sympathiques, le comparant aux autres canaux français, rêvant aux activités qui pourraient être envisagées le long de ses biefs. Ce sont des hommes, des femmes, qu’ils soient, pécheurs, randonneurs, vététistes, navigants, riverains … ou simples habitants, très intéressés mais aussi très intéressants qui sont venus vers nous, nous questionnant sur l’avenir du canal, le projet canal à vélo, la possibilité de navigation, la location de vélos, les randonnées possibles sur les chemins de halage … toute cette mise en valeur créerait ainsi quelques emplois mais aussi une consommation dans nos petites campagnes à la recherche de finances.

Le festival EXCENTRIQUE en 2013 à BANNEGON, et en 2014 à SANCOINS organisé par culture O Centre, aurait-il fait prendre conscience aux habitants que le canal de Berry, qui a contribué au siècle dernier au développement de la région, est un patrimoine avec un atout culturel, historique et touristique à ne pas négliger aujourd’hui.

Je constate qu’une grande majorité de résidents du PLVA a compris notre engagement, ils nous soutiennent, mais est surtout en attente d’une démarche de développement qui dépend de nos élus (communes, communauté de communes), de nos représentants au sein de SCB. Merci à Noëlle et à Bernard pour leur aide précieuse pendant cette journée, à Alain pour ce moment passé ensembles, aux personnes qui se sont arrêtées sur le stand nous saluer, nous féliciter pour notre engagement, à la municipalité et au comité des fêtes pour leur collaboration.

Mireille CHARBY