Accueil du site > 2- Le Canal de Berry > Travaux sur le Canal > Quel avenir pour l’écluse de Launay

Quel avenir pour l’écluse de Launay

mardi 11 juillet 2017, par André BARRE

Quelle découverte en ce mois de juin 2017, notre écluse de Launay condamné, par cette théorie de laisser l’écluse pleine d’eau, il y a bien longtemps que cela courrait dans certains esprits, cette ouvrage remis à neuf avec de vrais portes d’écluse est de fait condamné à ne plus laisser passer des bateaux, en cas de demande des nombreux touristes, au départ de l’Escale de Thénioux.

Nous ne sommes pas en présence d’un ouvrage qui aurait des bajoyers fragiles, ceux du canal de Berry sont résistants, cette opération relève –t-elle d’une volonté d’empêcher le passage de cette écluse.

  • L’écluse de Launay condamnée

Avec mes collègues, j’ose espérer la continuité d’une concertation avec le SCB. Pourtant, sur cette opération il n’y a eu aucune concertation. NAVICABE qui gère l’Escale et où je suis du mercredi au dimanche matin, n’a pas eu le moindre appel pour assister à cette opération.

Opération à risque, ce mercredi 5 juillet, nous manquons d’eau pour nos bateaux électriques, en navigation douce, mais quel gâchis cette écluse pleine d’eau oblige l’eau de l’amont à s’évacuer par le déversoir, cette eau serait plus utile dans le bief aval et vers le Loir-et-Cher.

  • L’eau serait mieux à l’aval du bief

L’écluse va-t-elle rester en eau pour longtemps !!!! cette opération doit-elle favoriser le fonctionnement du déversoir ??? En cas de forte arrivée d’eau par le rio du Verdin à l’aval de l’écluse des Vèves, ne va-t-on pas retrouver de fortes inondations, l’écluse étant déjà pleine, le débordement sera très rapide !!! Pourquoi cette opération ? Nous aurions souhaité en être informé. Nous savons que vous êtes convaincue de l’utilité du relevage des pieds de berge, mais ensuite !!!! l’écluse de Launay retrouvera-t-elle sa fonction première, le passage des bateaux pour le plaisir de tous les usagers potentiels du canal de Berry.

André BARRE

  • Perte d’eau à l’amont